Formation Tournage Céramique : Revue des basiques

Formateur(trice) :
 Marianne
Marianne LACROIX céramiste

1 600 

 5 jours
Nbre de participants : de 4 à
6 personnes

L'objectif pédagogique de la formation

Cette formation de poterie, plus précisément de tournage céramique éligible au CPF proche de Montpellier a pour objectif de revoir les basiques de l'ensemble des techniques de bases du tournage en céramique. Le contenu de cette formation est basé sur le référentiel de certification du CAP Tournage en céramique (RNCP36337) ; blocs de compétences (RNCP36337BCO1 et RNCP36337BCO2).

Cette formation a pour objectifs de permettre au stagiaire de :

  • Appréhender concrètement le métier de tourneu.se en céramique
  • Mettre en pratique les techniques en tournage céramique
  • Acquérir les savoirs et les savoir-faire en lien avec le référentiel du CAP tournage en céramique

 

Le programme

Jour 1

  • Présentation du programme
  • Présentation de l'atelier, des postes de travail et de l'outillage
  • Découverte des différentes terres et pâtes céramiques dans leur composition et leur particularité
  • Présentation des différentes techniques de travail : tournage, estampage, sculpture, coulage
  • Traduire un croquis par un dessin technique; respect des normes de représentation
  • Se familiariser avec la terre en réalisant une sculpture qui respecte les proportions de l'image choisie

Jour 2

  • Se familiariser avec le langage professionnel et technique
  • Décider des moyens et outillages à mettre en œuvre et organiser le poste de travail
  • Présentation du tournage, comprendre la gestuelle du centrage de la terre
  •  Travailler sur le tour et maitriser le centrage de la terre

Jour 3

  •  Découvrir les différentes techniques de façonnage et choisir les procédés adaptés à l'objet à réaliser
  • Réaliser des pièces en fonction de la technique de façonnage que le stagiaire en formation aura choisi. Les terminer le jour même
  • Terminer la sculpture réalisée le premier jour. La vider de sa terre et faire les finitions

Jour 4

  •  Décoration aux engobes des pièces réalisées
  • Apprendre à utiliser les pinceaux et la pose des engobes
  • Initiation à la fabrication des émaux. Qu'est- ce qu'un émail ? De quoi est-il composé
  • Avoir des notions sur l'enfournement, les procédés de cuissons

Jour 5

  • Parler des difficultés rencontrées et les anomalies constatées au cours et en fin de réalisation afin de constituer une base de réflexion pour améliorer la qualité
  • Expliquer la maintenance et l'entretien du poste de travail et de l'outillage de façon régulière
  • Gestion de la clientèle et de la commercialisation de sa production
  • Bilan du stage
  • Le futur du métier

Toute personne envisageant de se former au tournage en céramique

  • Enseignements théoriques et pratiques
  • Mise en situation réelle
  • Savoir lire, écrire et compter
  •  Avoir un minimum de connaissances sur le métier visé
  • Avoir un projet professionnel en lien avec la formation
  • Être suffisamment autonome pour se présenter en candidat libre à l’examen
  • Ne pas avoir de contre-indications médicales avec l’exercice du métier
  • Entretien préalable pour exposer ses motivations et ses attentes
  • Entretien préalable à l’entrée en formation afin de vérifier que cette formation corresponde aux besoins du bénéficiaire,
  • Réalisation des quizz d’évaluation de connaissances durant la formation,
  • Emargement lors de la formation en présentiel,
  • Réalisation des évaluations de connaissances en présentiel,
  • Réponse au questionnaire de satisfaction afin d’évaluer les apports de la formation
  • Prérequis conformes
  • Délai d’inscription : 3 semaines minimum avant le démarrage de la formation
Pompignan - Gard

35h réparties sur 5 jours

9h00 – 13h00 et 14h00 – 17h00 (horaires susceptibles d'être modifiés)

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017
Pour les personnes en situation de handicap, merci de nous contacter afin de voir comment nous pouvons adapter au mieux la formation à votre situation. L'atelier n'est pas adapté aux personnes en fauteuil roulant.

Le(la) formateur(trice)

Marianne LACROIX céramiste
Marianne LACROIX

Après avoir emprunté un chemin, entre autres, «artisanal» au travers de ses études d’ergothérapie, c’est 20 ans plus tard que Marianne entreprend de réveiller ses expériences artistiques d’enfance et d’adolescence. Très vite, le choix s’impose d’en faire son activité principale. Elle aime la terre, et le support de la technique lui permet d’avancer rapidement dans cette voie de recherche et de création. Elle se forme dans divers écoles et auprès de divers artistes et artisan.e.s afin d’acquérir un large éventail de techniques en céramique : Académie des Beaux-Arts de Watermael-Boistfort (BE), Atelier d’Art de la Grange des Champs à Braine l’Alleud (BE), stages et formations avec Bernard Thiran BE (tour et Raku), Catherine Delbruyère BE (Tour, émaux, méthode de Montmollin), Tjok Dessauvage BE (terres silligées), Mazakazu Kuzakabe JP (Raku traditionnel jamonais), Albrecht Schonerstedt DE (portrait), David Challier FR (engobes), Jane Norbury (FR Terres crues / sculpture abstraite), Joëlle Swanet B-FR (Slow throwing), Violaine Romeas FR (Marionnettes et Art-Thérapie),…

En 2021, après 18 années dans les Cévennes, où elle accueille stagiaires et hôtes dans un grand mas en pleine nature, elle déniche à Pompignan une grande maison en bois qui lui offre le nouvel espace dont elle a besoin pour travailler et accueillir ses stagiaires.

Marianne travaille beaucoup :

  • Le Grès : parce que nous vivions littéralement « au chant des oiseaux », qu’ils ont rythmé sa vie au fil des saisons, elle a eu envie de fabriquer des poteries en relation avec eux et le jardin. Par ailleurs, sa sensibilité écologique l’amène également à travailler la céramique le plus proprement et le plus naturellement possible : argiles à grès, décors aux engobes naturels, et couverte minérale toute simple pour ce qui est alimentaire ou doit être étanche.
  • Le RAKU, Créations de boites, mobiles-pendules ou mandalas,… Elle a également découvert une formidable voie d’exploration des formes et des couleurs dans la fabrication de bijoux Micro-RAKU, qu’elle applique parfois dans les cuissons RAKU de grandes pièces.

L’atelier s’inscrit dans une démarche de respect de l’environnement et d’écologie. Le choix des matériaux simples et naturels. Pour des émaux composés (maison), le choix de matières premières naturelles et anodines pour l’environnement.

Les stagiaires témoignent

Vous pourriez également aimer ...

|
Eligible au CPF